fbpx
Aller au contenu

4 idées reçues sur le métier d’expert comptable

Chaque corps de métier a son lot d’idées reçues, et la comptabilité n’en est pas exemptée. Milieu exclusivement masculin, journées entières passées sur Excel : voici quelques exemples de préjugés à propos de la profession d’expert-comptable. Aujourd’hui, on se concentre sur quatre idées reçues à propos du métier d’expert-comptable, et surtout leur déconstruction !

n°1 des idées reçues : La comptabilité, c’est que des chiffres

L’image que l’on a généralement d’un expert-comptable se réduit à l’analyse financière, ce qui est en réalité l’une de ses très nombreuses missions. Bien sûr, une certaine aisance avec les mathématiques est une compétence appréciée par les recruteurs, mais il s’agit d’un métier bien plus polyvalent.

Une grande partie de la mission de l’expert-comptable réside dans le relationnel avec son client s’il travaille dans un cabinet, ou ses collègues s’il exerce dans une entreprise. Parmi ses autres tâches, on retrouve l’édition de bilans, de déclarations et des suivis fiscaux et sociaux de l’établissement dont il gère la comptabilité. Plus que le calcul, la logique et la rigueur sont le cœur du métier de comptable.

Idée reçue n°2 : Il faut absolument avoir fait 8 ans d’études

Voici une des idées reçues assez populaires lorsque l’on parle des métiers de la comptabilité : huit ans d’études sont nécessaires. Or, il s’agit d’une généralité et ce n’est pas dut tout une obligation pour devenir comptable. Elle concerne uniquement le DEC, Diplôme d’Expert-Comptable, qui est l’un des parcours possibles pour accéder à cette profession.

Il existe en effet de nombreux autres postes dans le domaine de la comptabilité : chef de mission, chef comptable. Pour cela, un Master en comptabilité et gestion convient tout à fait. Toutefois, un stage de trois ans est bien nécessaire pour valider la fin des études d’un futur expert-comptable, au terme duquel des épreuves écrites et orales vous attendent. Cette expérience professionnalisante, sur le terrain, est un réel atout très apprécié des recruteurs en entreprise et cabinet comptable.

A lire aussi : Comptable en cabinet et entreprise : quelles différences ?

Idée reçue n°3 : On peut faire sa comptabilité soi-même

D’un point de vue externe, il arrive que certains chefs d’entreprise et auto entrepreneurs pensent que faire appel à un expert-comptable au sein de son établissement n’est pas forcément nécessaire. Cette idée reçue part du postulat que la comptabilité se résume à l’édition des bulletins de salaire et à la gestion des finances de l’entreprise. Cependant, comme vu précédemment, il s’agit d’un domaine bien plus vaste qui couvre d’autres aspects de l’administration d’une structure.

De plus, il s’agit d’un domaine où il est impératif d’être minutieux et extrêmement rigoureux. En effet, une seule erreur, même minime, et c’est toute votre comptabilité qu’il faut refaire. Bilans, dépenses, déclarations fiscales : mieux vaut confier cette tâche à un professionnel.

Également, un expert-comptable est une aide précieuse qui peut vous conseiller sur les stratégies économiques à adapter. Enfin, il apporte un point de vue extérieur sur votre entreprise et son activité, un accompagnement d’une grande valeur que vous ne retrouverez pas ailleurs.

n°4 des idées reçues : Expert-comptable, un métier ennuyant

Cette dernière idée reçue est reliée à la première, qui réduit le métier de comptable à une tâche peu stimulante. Elle consisterait à rester devant son écran toute la journée à faire des tableurs et autres calculs barbants. Or, il ne faut pas oublier qu’un expert-comptable apporte une aide globale à l’entreprise dans laquelle il travaille où pour laquelle il est missionné dans son cabinet comptable. Dans ce dernier cas, vous jonglerez entre plusieurs clients qui ont des activités totalement différentes les uns des autres. De ce fait, vos journées ne se ressembleront pas et vous pourrez en découvrir plus sur le monde de l’entreprenariat, d’un point de vue social plus qu’économique.

D’ailleurs, un bon sens du contact et une aisance relationnelle sont indispensables pour un expert-comptable. C’est surtout le cas en cabinet comptable car on passe une bonne partie de son temps au téléphone à conseiller les entreprises clientes. A lire aussi : Les softs skills indispensables pour évoluer en cabinet comptable

Vous êtes diplômé en comptabilité et souhaitez travailler dans un cabinet ? Vous êtes un cabinet comptable à la recherche de profils sérieux et motivés ? Rendez-vous sans plus attendre sur Rush Compta, le cabinet de recrutement spécialisé dans la gestion et la comptabilité.

Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail