Comment réussir sa prise de poste en télétravail ?

L’intégration dans une nouvelle entreprise est toujours une étape délicate. Nouvel environnement, nouveaux collègues et nouvelle hiérarchie, il faut veiller à appréhender rapidement les codes de la société au risque de faire mauvaise impression.

Dans le même temps, vous devez faire vos preuves dans votre nouveau poste au risque de voir renouveler votre période d’essai. Entre aisance relationnelle et réussite professionnelle, le challenge à relever n’est pas aisé.

Ajoutons en ce moment, une prise de poste qui peut se réaliser en télétravail et vous cumulez les facteurs de risque pour une intégration en demi-teinte.

L’onboarding est souvent considéré comme de la responsabilité de l’employeur. Mais soyons honnête, la réussite d’une prise de poste implique chacune des parties.

Dans cet article, nous partageons avec les candidats, futures recrues, quelques conseils pour réussir leur intégration au sein d’un cabinet d’expertise comptable.

1.         Adoptez un cadre et un rythme de travail adaptés

Commencez par vous renseigner sur les codes de l’entreprise. Chaque société encadre ses horaires de travail, de manière formelle ou par simple habitude.

Si tous vos collègues se connectent dès 8 heures le matin, il n’est pas judicieux de démarrer votre journée de travail à 9h. Même s’il n’y a pas de réunion d’équipe ou d’obligation formelle d’être présent, ne vous différenciez pas de vos collègues ainsi.

Difficile de l’apprendre en observant l’attitude de vos collègues en période de travail ? Posez simplement la question de ses attentes à votre supérieur hiérarchique. Quelles sont les horaires de l’entreprise en temps ordinaire ? Quelle est la souplesse accordée en télétravail ? Peut-on décaler ses horaires en travaillant plus tôt ou plus tard ?

2.        Ne restez pas isolé

Vous démarrez un nouveau poste, dans une entreprise où vous ne connaissez personne. C’est un fait. Maintenant réfléchissez à la meilleure façon de rencontrer (virtuellement) vos collègues, votre équipe, votre chef.

Votre entreprise a tout prévu et votre agenda est déjà plein de rendez-vous. C’est parfait ! Confirmez les horaires des réunions en remerciant vos interlocuteurs du temps accordé.

Rien n’a été organisé pour encadrer votre intégration ? Inutile de fustiger votre hiérarchie. Prenez les choses en main et demandez-leur d’organiser une réunion virtuelle pour vous présenter à l’équipe.

Vous pouvez également contacter vous-même les membres de votre équipe. Présentez-vous brièvement et demandez-leur de vous accorder un moment d’échange autour d’un café virtuel. Ces échanges vous permettront de comprendre le rôle des différents services et postes de l’entreprise.

Privilégiez les personnes avec qui vous allez être amené à interagir professionnellement. Comprenez comment vos missions influent sur leur travail, quels sont les contraintes et enjeux des autres postes. Ainsi, vous mettrez en place des bases saines pour entamer votre collaboration avec vos collègues et votre équipe.

3.         Demandez une feuille de route

Une prise de poste réussie s’apprécie également par l’atteinte des objectifs fixés. Vous devez rassurer votre employeur dans son choix de recrutement. On attend de vous que vous preniez vos marques dans l’entreprise, dans l’équipe et dans votre poste.

Montrez que vous êtes la bonne personne pour le poste, en produisant des premiers résultats tangibles. L’idéal est d’avoir élaboré avec votre employeur une feuille de route avec des missions précises et claires.

Ainsi, vous connaitrez les enjeux prioritaires, les travaux qui méritent votre attention et les tâches sur lesquelles vous devez vous concentrer. Cette ligne directrice vous permettra de prioriser vos actions sans perdre de temps.

Trois critères permettent de juger la réussite de votre intégration et de votre prise de poste : votre aisance relationnelle, votre autonomie et vos premiers résultats.

Ensuite, votre employeur pourra apprécier votre investissement et votre envie de vous développer davantage dans l’entreprise.

4.        Communiquez régulièrement

Vous êtes 100% en télétravail ou vous n’allez au bureau qu’un jour par semaine ? Il vous sera difficile de rendre compte en temps réel de votre travail à votre supérieur hiérarchique.

Ne sous-estimez pas pour autant la communication autour de vos dossiers. Faîtes des comptes-rendus réguliers sur vos tâches en cours, accomplies ou en attente.

Une relation saine est basée sur la confiance, mais la confiance n’empêche pas la communication. Ne laissez pas votre chef dans l’incertitude. Si on lui pose la question, il doit être en mesure de rendre compte de votre travail également.

En n’étant pas dans les mêmes bureaux, vous ne pouvez pas bénéficier des échanges informels qui ont lieu à la machine à café ou au détour d’un couloir. Si vous rencontrez une difficulté, si minime soit-elle, faites-en part immédiatement à votre hiérarchie. Vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre que quelqu’un en prenne conscience à distance ! Résolvez sans tarder vos blocages, que ce soit un souci technique, un problème relationnel ou un manque de compétences.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à traverser brillamment cette étape déterminante. Un onboarding réussi permet à 62% des collaborateurs d’atteindre les missions fixées dans l’année, contre 17% des salariés n’ayant pas suivi un processus d’intégration…

Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail