10 conseils pour réussir brillamment votre entretien

Félicitations, votre CV est l’aiguille sortie de la botte de foin ! Parmi les candidatures reçues, la vôtre a séduit une entreprise. Étape obligatoire d’un processus de recrutement, l’entretien de sélection conduit par un professionnel des Ressources Humaines ou par votre futur manager. Pour vous aider à mieux le préparer, nous avons concocté un guide avec 10 conseils. Dix points à passer en revue en amont de votre entretien de recrutement avec un consultant ou votre futur employeur.

1. Préparez votre entretien

Cela semble naïf mais c’est pourtant la clé de la réussite, la préparation en amont. Vous avez candidaté pour un poste dans une entreprise. On attend de vous de vous renseigner sur la société, les produits ou services qu’elle vend, ses enjeux et ses actualités. De même, vous postulez à une fonction précise et vous devez pouvoir projeter cette fonction dans l’entreprise. Sinon, c’est le début d’une liste de questions à noter en prévision de votre entretien de recrutement.

2. Soignez votre Dress Code

Un entretien de recrutement respecte des codes vestimentaires précis. Ils sont différents selon le poste pour lequel vous candidatez, et le domaine d’activités de l’entreprise. Vous avez un entretien pour un poste en finance ou comptabilité ? Sortez de votre dressing votre costume-cravate ! On attend de vous une posture inspirant sérieux et rigueur.

Votre entretien de recrutement a lieu en visio ? Habillez-vous également. Le télétravail se développe mais les codes ne changent pas. Certaines habitudes ont la vie dure et le dress code autour des métiers de la comptabilité en fait partie.

3. Soyez ponctuel

Oui, ce conseil ressemble un peu à une recommandation donnée sur les bancs de l’école. Mais la ponctualité est une règle de base de la politesse, et la condition sine qua none pour démarrer correctement un entretien de recrutement.

4. Restez vous-même

L’entretien est souvent l’étape critique du processus de recrutement, et donc une phase cruciale pour vous. On vous a répété maintes et maintes fois qu’il fallait se vendre, se mettre en valeur et se montrer sous votre meilleur jour. Oui. Mais soyez avant tout vous-même. Et surtout restez honnête. N’embellissez pas votre CV pour parfaire aux attentes de votre interlocuteur. A travers vos expériences, détaillez vos compétences et vos savoir-faire. Exploitez vos soft skills, ces qualités à mettre au service d’une équipe.

5. Osez l’optimisme

Les entreprises recherchent avant tout des collaborateurs motivés, engagés et souriants. Convaincre un futur employeur ou un consultant de recrutement, c’est en premier lieu lui donner envie de travailler avec vous. Votre CV l’a déjà convaincu de vos compétences techniques à travers vos expériences passées. A vous de le séduire avec votre personnalité.

6. Anticipez les questions difficiles

Préparez les éventuelles questions gênantes sur votre parcours, et surtout les réponses que vous allez y apporter. Vous avez un « trou » dans votre CV ? Parlez franchement de vos choix pendant cette période : un projet personnel qui a échoué, une formation pour vous réorienter, … Un recruteur comprendra sans difficulté qu’une vie professionnelle n’est pas (plus) linéaire. Ces expériences vous ont forcément apporté quelque chose, que ce soient des compétences, des savoir-être ou de nouvelles valeurs. Mettez en lumière les bénéfices acquis durant cette période.

7. Ne soyez jamais négatif

Vous avez vécu une expérience qui s’est mal terminée dans une entreprise ? Ne dénigrez pas votre ancien employeur ou vos anciens collègues. Aucun recruteur n’a envie d’entendre vos récriminations. Restez optimismes et souriants, rappelez-vous. A l’inverse, expliquez les raisons qui vous ont encouragé à quitter ce poste. On n’est pas obligé de s’entendre avec tout le monde, ni d’adhérer aux valeurs ou aux conditions de travail de certaines sociétés.

8. Soignez votre conclusion

Un entretien de recrutement doit être maitrisé du début à la fin. Mais il y a quand même deux phases plus importantes. Faire une bonne première impression. Et conclure en laissant une bonne image. Si le recruteur vous en donne l’opportunité, faites un résumé de vos atouts pour le poste. En deux ou trois points clés, rappelez en quoi votre profil correspond aux attentes de l’employeur.

9. Relancez votre interlocuteur

Vous avez passé un entretien de recrutement et vous n’avez pas encore de nouvelles ? Deux solutions. La première, vous ne faites rien et on vous oublie. La deuxième, vous vous faites remarquer. Le consultant en recrutement ou le futur manager vous a laissé ses coordonnées. N’hésitez pas à l’appeler ou à lui envoyer un mail de suivi. Cela montrera votre intérêt pour le poste, et votre motivation à rejoindre l’entreprise.

10. Détendez-vous !

Et oui… On sait qu’un entretien de recrutement peut être très stressant. Mais on n’est jamais aussi bon que lorsqu’on est détendu et sûr de soi.

En espérant que ce guide vous aura aidé dans la préparation de vos futurs entretiens de recrutement ! Et l’on vous souhaite bonne chance 😊

Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail