Questions indispensables à poser à un candidat lors d’un entretien d’embauche

entretien-embauche-questions-indispensable-à-poser

Attirer des candidats est une chose mais savoir repérer les pépites en est une autre. Comme vous le savez, si chaque personne est différente, il y a tous types de profil qui défilent lors des entretiens. De là surviennent les mêmes questions « est-ce la bonne personne », « pourquoi lui/elle ». Trop de personnalités différentes compliquent vos choix. Seulement, tout se joue sur la qualité de l’entretien et plus particulièrement sur les questions posées. Il est donc capital en tant que recruteur de poser les bonnes questions afin de récolter des informations précieuses. Celles-ci vous permettront d’évaluer au mieux si le candidat est apte à occuper le poste proposé. Nous vous avons donc concocté une petite série de questions qui vous aideront à attirer les meilleurs profils sans plus aucun doute.

Première étape : Faire connaissance avec le candidat

  1. “Parlez-moi de vous” ou « Présentez-vous… »

Cette question peut au premier abord paraître banale mais celle-ci permet de creuser les traits de personnalité d’un candidat. Avoir un premier aperçu de la personnalité du candidat est une étape cruciale. Cette question sera la première impression que le candidat donnera au recruteur. La manière dont il s’exprime, se tient, sa capacité à l’oral. Il ne faut donc pas la louper. Cela permet d’autant plus de voir si le candidat est capable de synthétiser ses expériences, sa vie en général.

La présentation générale vous permettra donc de cerner un peu plus le candidat.

2. « Quelles sont vos qualités et vos défauts ? »

Cette question est également très fréquente voire toujours posée. L’objectif numéro 1 pour le candidat est de ne pas tomber dans les pièges typiques du style « je suis perfectionniste » comme défaut. Pour le recruteur, il devra analyser très attentivement les réponses choisies. Effectivement ce genre de question permet de voir si le candidat est capable de faire une autocritique. Cela déterminera l’image qu’il a de lui-même. Cette question peut révéler un éventuel manque de confiance en soi ou à contrario un excès de confiance. Une fois de plus, cela identifiera si le profil du candidat peut correspondre aux attentes du recruteur.

3. « Quelle est votre plus belle réussite, professionnelle ou personnelle ? »

Cette question permet au candidat de se mettre en valeur. Toutefois, nombreux pensent que cette question est un moyen de se vendre. Le recruteur, lui, cherche juste à découvrir plus profondément ses motivations et les éléments qui l’aident à s’investir pleinement dans un projet professionnel. Que ce soit un projet professionnel ou personnel, il sera pertinent de voir ce qui passionne le candidat. Un candidat passionné se démarquera automatiquement auprès des autres.

Connaître les motivations du candidat

  1. « Pourquoi vous choisir plutôt qu’un autre ? »

Il est vrai que le candidat ne connaît pas le profil et les compétences de ses concurrents ce qui sera plus difficile pour s’y comparer. Seulement, là n’est pas le but de cette question. En posant cette question, le recruteur cherche à inciter le candidat à mettre en valeur ses qualités et compétences afin de juger s’il se démarque des autres ou non. Cette question permet au postulant de convaincre encore une fois le recruteur qu’il est fait pour ce poste.

2. « Pourquoi avez-vous quitté votre ancien poste ? »

Une autre question permettant de connaître les motivations de la personne. Il ne faut pas avoir honte de parler de son parcours professionnel. Qu’il s’agisse d’un licenciement ou d’une démission, c’est une information importante pour le recruteur et en aucun cas il ne vous jugera par rapport à cela. Les raisons sont nombreuses et différentes.

3. « En quoi le poste proposé et notre entreprise vous attirent ? »

Cette question permet d’évaluer la motivation et l’intérêt réel du candidat pour le poste proposé. Certains choisissent de répondre simplement tel que « le poste m’a l’air intéressant et enrichissant » ou « le salaire correspond à mes attentes ». Seulement cela est très loin d’être suffisant. Les candidats qui sont capables de développer leurs arguments c’est-à-dire des arguments solides, qui tiennent la route, ce seront ceux qu’il faudra garder.

Autres questions

  1. « Que savez-vous à propos de notre entreprise ? »

Cette question est inévitable. En effet elle permet de montrer le réel investissement du candidat, tester sa motivation et ainsi évaluer l’intérêt que porte le candidat pour le poste en question.

Tout de suite le recruteur saura faire la différence entre celui qui se contentera d’énoncer les infos générales mise sur le site web de l’entreprise, et celui qui aura fait des recherches et citera des connaissances détaillées sur les activités, la culture de l’entreprise.

2. « Avez-vous des questions ? »

Cette dernière question est posée tout à la fin de l’entretien. Elle permet d’évaluer l’intérêt que le candidat porte à votre entreprise et au poste que vous proposez.

Attention, il se peut que le candidat n’ait pas de questions. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas suffisamment motivé.

Il est possible qu’il ait déjà toutes les réponses dont il a besoin. Mais dans ce cas-là, il doit être prêt à l’expliquer clairement.

Toutes ces questions que nous vous avons présentées sont très générales. C’est également au recruteur d’adapter les questions au type de poste et aux besoins de l’entreprise. Vous n’êtes pas recruteur mais un candidat ? N’hésitez pas à consulter notre article suivant : 10 conseils pour réussir brillamment votre entretien.

Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail