Cabinets Comptables : pourquoi vous n’arrivez pas à recruter

« Il y a pénurie de profils compétents », « le métier de comptable n’attire plus », … Nombreuses sont les fausses idées sur les difficultés de recrutement dans le secteur de la comptabilité. Les métiers de la finance sont-ils réellement un secteur en tension ? Non.
Votre problème ne réside pas dans votre domaine d’activités mais dans votre processus de recrutement. Voici un récapitulatif d’erreurs ou de difficultés récurrentes rencontrées par les cabinets comptables lors de leurs recrutements.

1. Une mauvaise définition du profil recherché

C’est la première étape d’un recrutement et aussi l’erreur commise la plus fréquemment : une mauvaise définition du besoin.
Lorsqu’on pense à un futur collaborateur, tout employeur rêve de la perle rare, du profil idéal. Mais l’on sait tous maintenant que le mouton à 5 pattes n’existe pas, inutile de continuer à le chercher.
Un recrutement réussi passe par une bonne définition du profil recherché. Mais qu’est-ce qu’une « bonne définition » ?
Deux options. Soit vous ciblez le candidat que vous souhaitez : diplôme, expériences, compétences techniques, outils maîtrisés, capacités managériales, etc. Soit vous définissez le budget en masse salariale que vous êtes prêt à offrir au futur collaborateur.
Sachez que l’un et l’autre doivent être compatibles et que c’est là, la clé de réussite de votre processus de recrutement. Offrir un poste dont les exigences sont en adéquation avec les conditions de travail et de rémunération !

Prenons par exemple, cette annonce trouvée sur un célèbre site d’emploi :
« – Titulaire du DEC, vous justifiez d’une expérience significative au sein d’un Cabinet d’Expertise Comptable.
– Vous êtes reconnu pour votre sens de l’organisation, votre relationnel et vos qualités managériales.
– Type d’emploi : Temps plein, CDI. Rémunération à négocier. »

Le candidat doit avoir un DEC (diplôme reconnu BAC +8), une expérience professionnelle significative (soit minimum 3-5 ans) et des compétences managériales. Pour attirer ces profils hautement qualifiés et demandés, vous devez proposer une rémunération attractive. Vous devez afficher, dès l’annonce, des conditions salariales en cohérence avec votre niveau d’exigence.

Soyez réaliste, ajustez vos exigences en termes de diplôme et d’expériences selon les missions du poste. Mettez l’accent sur les compétences requises, ou la maitrise de certains outils.

A l’inverse, il n’est pas question de survendre le poste à pourvoir ou de faire miroiter des promesses non tenues. Le candidat s’en rendrait vite compte à son intégration, et cela n’engendrerait que déception et frustration.

Une bonne définition du profil recherché est donc une étape primordiale d’un recrutement réussi.

2. Une attitude passive dans votre processus de recrutement

Les cabinets comptables ne jouissent pas de la même popularité que les entreprises du CAC 40. Et de ce fait, vous n’attirez pas chaque mois des centaines de candidatures spontanées de candidats sortis des meilleures écoles ou universités.

Il ne s’agit pas non plus de poster une annonce et d’attendre que les candidatures arrivent … Soyez plus actif qu’un simple pêcheur qui attend que le poisson morde au bout de la ligne.

Vous pensiez que poster une annonce en ligne suffirait à trouver la perle rare ?
Non seulement vous n’êtes peut-être par le seul cabinet comptable à rechercher de futurs collaborateurs. Mais si en plus, les candidats ne vous connaissent pas, pourquoi postuleraient-ils chez vous ?

A l’image de petites ou moyennes entreprises, vous devez vous faire connaitre. Vous souffrez d’un déficit de notoriété et de visibilité. Pour attirer les meilleurs profils, vous devez développer votre marque employeur grâce au bouche-à-oreille, à votre réseau et à votre site Internet.
Vous devez rendre visible votre cabinet comptable et parler autour de vous de votre recrutement. Tout le monde connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui cherche un nouveau poste…

Nous revenons au point précédent. Pour jouir d’une bonne réputation, votre cabinet comptable doit proposer des conditions salariales satisfaisantes. Les métiers de la comptabilité sont cycliques, avec des périodes très chargées et d’autres plus calmes selon les calendriers fiscaux. Les conditions de travail mises en place dans votre cabinet participent également à votre image d’employeur.

3. Le manque d’attractivité de votre cabinet comptable

Tous les candidats aujourd’hui ont le même réflexe au moment de postuler à une annonce. Ils vont voir le site internet de l’employeur. C’est le seul moyen d’information qu’ils ont, pour apprendre à connaitre l’entreprise, son histoire et ses futurs managers.

Faites une première bonne impression. Soignez l’aspect visuel du site internet à votre image ! Les graphismes et les couleurs doivent représenter l’ambiance de votre cabinet. Faites-vous partie de ces cabinets comptables austères ou êtes-vous jeune et dynamique ?

Le candidat doit pouvoir se projeter au sein du cabinet. Alors, racontez l’histoire de votre cabinet et personnalisez-le avec des photos de vos salariés. Augmentez l’attractivité de votre site Internet, et pas seulement pour vos potentiels clients, mais également pour vos futures recrues.

Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail