Créer votre propre cabinet comptable : tout savoir

ouvrir-son-cabinet-comptable-création-conseils

Après de nombreuses années à travailler en tant que salariés dans le domaine de la comptabilité, certains souhaitent changer du tout au tout. Toutes ces années d’expériences que ce soit dans des PME (petites ou moyennes entreprises), grandes entreprises ou encore cabinet comptable leur ont permis d’acquérir un certain niveau de qualification. Nombre d’entre eux décident alors de se mettre à leur propre compte en ouvrant un cabinet comptable. Avant de prendre une telle décision, il faut savoir que la concurrence entre cabinet d’expertise-comptable est très accrue et ne fait qu’augmenter. Alors comment ouvrir son cabinet comptable ?

Le parcours à poursuivre

Avant de se lancer dans la création de votre propre cabinet, il vous faut obtenir le statut d’expert-comptable. Devenir expert-comptable demande un bac +8. Effectivement, trois diplômes sont nécessaires afin de pouvoir exercer le poste d’expert-comptable. Les diplômes sont les suivants :

Diplôme de comptabilité et gestion (DCG) : bac +3

Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) : bac +5

Diplôme d’expertise comptable (DEC) : bac +8.

Création du cabinet

Lorsque vous ouvrez votre propre cabinet d’expertise comptable, votre activité sera qualifiée de profession libérale c’est à dire que vous aurez le statut de travailleur indépendant.

Deux possibilités de création de cabinet s’offrent à vous :

Reprendre une clientèle associée à un cabinet –> si vous avez des fonds, cette option peut être très intéressante ainsi qu’un bon moyen de commencer du bon pied. Effectivement votre clientèle sera déjà fidèle et vous obtiendrez une belle rémunération. Mais le coût est très élevé.

Un cabinet ex-nihilo –> cette option est plus difficile mais lorsque l’on a un budget de débutant, c’est la meilleure solution. Effectivement il vous faudra trouver un local adapté à vos besoins, démarcher et fidéliser une clientèle…

Une fois que vous êtes sûr de vouloir créer votre cabinet comptable, il est obligatoire de vous inscrire auprès du CNCC (Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes) et du OEC (Ordre des Experts-Comptables). S’ajoute à cela des formalités d’immatriculation qui seront à entreprendre afin d’ouvrir votre propre cabinet d’expertise-comptable. Pour cela il vous faut immatriculer votre entreprise au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de l’URSSAF pour créer une entreprise individuelle ou une auto entreprise. Les frais d’immatriculation ont un coût et varient de 0 à 250€ environ selon votre statut juridique.

Quel statut juridique adopter ?

À la création d’un cabinet comptable, il est important de se renseigner correctement sur le meilleur statut juridique à adopter car il prend en compte plusieurs paramètres. La forme juridique dépend principalement du nombre de vos associés.

Pour vos débuts, les statuts juridiques les plus adaptées pour votre activité sont les suivants :

– La société à responsabilité limitée (SARL)

– La société par actions simplifiées (SAS)

Pour ces deux types de sociétés, il vous faut au moins un associé. Si vous êtes seul, vous pouvez opter pour les options suivantes :

– L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

– La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

– L’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL)

Le régime fiscal

Le régime fiscal dépendra du statut juridique choisi par l’entrepreneur. Les voici :

L’impôt sur les sociétés : Le cabinet est imposé sur les bénéfices qu’il perçoit. Les SARL, SAS, SASU, les SCA, SA ainsi que les EURL avec un associé sont concernés par ce régime.

L’impôt sur le revenu : le cabinet n’aura aucune imposition sur ses bénéfices. C’est notamment le cas pour les entreprises individuelles, les EURL avec un associé, les EIRL, les sociétés civiles ainsi les sociétés en nom collectif (SNC)

Un cabinet généraliste ou spécialisé ?

Une fois votre cabinet créé, la question qui se pose est : est-ce que vous allez créer un cabinet généraliste ou spécialisé ?

Le choix se fait principalement en fonction de votre localisation. Si vous êtes dans une ville à faible densité de population, mieux vaut s’orienter vers un cabinet d’expertise comptable généraliste. En revanche, si vous êtes dans une grande ville, la spécialisation est préférable afin de gagner rapidement une clientèle et éviter un maximum la concurrence sur le marché.

Dans tous les cas, une étude de marché est menée au préalable afin d’étudier correctement l’environnement dans lequel votre cabinet s’implantera.

Quel est le budget à prévoir ?

Les coûts pour la création de votre cabinet varient selon le modèle économique que vous aurez choisi pour votre cabinet mais ce sont majoritairement les suivants :

  • Prévoir une trésorerie suffisamment large afin de couvrir les premières dépenses du cabinet.
  • Les frais d’hébergement –> location de bureaux (caution, mobilier, frais d’aménagement…)
  • Les frais de fournitures informatiques –> logiciels, abonnements matériels informatiques, …
  • Les frais de lancement du cabinet –> création d’un site (employer un développeur), campagnes pour la communication et marketing,
  • Les frais d’immatriculation de votre entreprise.
Erreur !
Vous venez de recevoir un e-mail contenant un lien de validation. Merci de confirmer votre email.

Newsletter

Recevez nos conseils RH et nos dernières actualités par mail